Jean-Luc Gleyze en discussion sur le projet de revenu minimum en Gironde

Suivez-nous, partagez et likez SVP !

Le président du Conseil départemental de la Gironde Jean-Luc Gleyze, qui représentait l’ADF (l’assemblée des départements de France) a été reçu lundi dernier par Christelle Dubos, Secrétaire d’Etat auprès de la ministre de la solidarité et de la santé, et mardi par la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale sur le sujet du projet de revenu minimum, et dans le cadre de la proposition de loi déposée par le Groupe LaREM, puis par le Député rapporteur de PPL, Hervé Saulignac.

Système effectif depuis le 1er janvier 2017 en Finlande, le bilan était positif il y a un an (cf. notre flash actu du 19 février 2018 ici). Rappelons que le projet de  » revenu minimum  » est basé sur un  » niveau minimal de revenu que les États décident de garantir à tous leurs citoyens. Les étrangers en situation irrégulière ne sont pas concernés (en France sauf pour les étrangers titulaires d’un titre de séjour les autorisant à travailler depuis au moins 5 ans). Des critères d’âge sont utilisés (18 ans dans la majorité des pays et 25 ans en France ; sous cet âge, il est considéré que les parents doivent subvenir au besoin des individus). Par ailleurs, ce revenu est modulé en fonction du type de ménage (nombre d’enfants). D’autres aides peuvent être simultanément accordés aux citoyens les plus pauvres (en France par exemple, aide au logement). «  (description de Wikipedia, cf. l’intégralité ici).

[bsa_pro_ma_space id="37" type="space" url="https://combuzz.fr/api/" secure="93521cd5eec5f535bae3854c9f7618a558a8a239"]

Plus d’informations sont à venir en fin de mois à ce sujet.

Suivez-nous, partagez et likez SVP !

Laisser un commentaire