Nathalie Laporte, présidente de la Chambre des métiers et de l'artisanat interdépartementale de Gironde (CMAI33) a donc levé le voile hier soir sur ce tout nouvel outil de promotion qui va sillonner la Gironde, en présence de Guillaume Moliérac, Conseiller régional de Nouvelle-Aquitaine délégué à l'apprentissage - Photo Stéphan Foltier pour ECOBUZZ

Le bus de l’artisanat dévoilé hier soir va parcourir la Gironde à la rencontre des jeunes

Suivez-nous, partagez et likez SVP !

Le bus de l’artisanat inauguré hier soir par La Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Gironde sillonnera les routes à la rencontre des artisans et des futurs apprentis. Un lien de proximité entre les artisans, la population et les futurs apprentis sur le département, qui prévoit d’ores et déjà un parcours à travers 15 communes souhaitant l’accueillir.

Tout en formulant ses voeux et en retraçant une année difficile, jalonnée de difficultés encore présentes pour l’économie et l’artisanat, tant au niveau international (relations commerciales avec les Etats-Unis et le Royaume-Uni), national et local (crises de

[bsa_pro_ma_space id="37" type="space" url="https://combuzz.fr/api/" secure="93521cd5eec5f535bae3854c9f7618a558a8a239"]
Le tout nouveau " Bus de l'artisanat " dévoilé hier soir par la CMAI33 au CFA de Bordeaux Lac - Photo Stéphan Foltier pour ECOBUZZ
Le tout nouveau  » Bus de l’artisanat  » dévoilé hier soir par la CMAI33 au CFA de Bordeaux Lac – Photo Stéphan Foltier pour ECOBUZZ

gouvernements, affaires, finances et conséquences des manifestations des Gilets jaunes) que local, Nathalie Laporte, présidente de la Chambre des métiers et de l’artisanat interdépartementale de Gironde (CMAI33) a donc levé le voile hier soir sur ce tout nouvel outil de promotion, avec l’aide de Guillaume Moliérac, Conseiller régional de Nouvelle-Aquitaine délégué à l’apprentissage.

“ Cette démarche permet d’entretenir le dialogue, dans un contexte social

compliqué. Nous développons de plus en

De gauche à droite : Jean-Yves Azzopardi, adjoint au maire de Saint-Louis de Monferrand, Nathalie Laporte, présidente de la Chambre des métiers et de l'artisanat interdépartementale de Gironde (CMAI33), Guillaume Moliérac, Conseiller régional de Nouvelle-Aquitaine délégué à l'apprentissage, et Patrick Bobet, maire du Bouscat, vice-président de Bordeaux Métropole en charge des finances - Photo Stéphan Foltier pour ECOBUZZ
De gauche à droite : Jean-Yves Azzopardi, adjoint au maire de Saint-Louis de Monferrand, Nathalie Laporte, présidente de la Chambre des métiers et de l’artisanat interdépartementale de Gironde (CMAI33), Guillaume Moliérac, Conseiller régional de Nouvelle-Aquitaine délégué à l’apprentissage, et Patrick Bobet, maire du Bouscat, vice-président de Bordeaux Métropole en charge des finances – Photo Stéphan Foltier pour ECOBUZZ

plus en ligne, mais il faut aller plus loin, nous privilégions ici le contact humain propice à l’échange de fond sur des sujets sensibles comme la transmission d’entreprise, des difficultés financières ou des questions d’ordre social ou juridique… L’autre mission de ce bus est la promotion des métiers de l’artisanat dans les collèges et les lycées auprès des jeunes ou des moins jeunes attirés par l’artisanat pour rebondir et s’épanouir dans des métiers qui ont du sens et où il y a du travail. Afin d’atteindre ce double objectif sur ce vaste territoire, notre mobilité paraissait essentielle. «  a expliqué Nathalie Laporte.  » C’est l’aide pour se lancer et trouver les bonnes informations et les bons contacts (…) pour redorer l’image de l’apprentissage, qui représentent des métiers d’avenir et pas une voie sans «  a ajouté Guillaume Moliérac.

Si les inscriptions à la rentrée de septembre au sein du CFA Institut des Métiers de l’Artisanat de Gironde pour un total de près de 1700 inscrits*, les patrons manquent encore d’apprentis ont augmenté de 4,63 %, les patrons manquent néanmoins d’apprentis. Et dans un contexte de diminution des services publics de proximité en zone rurale, la Chambre des Métiers et de l’Artisanat interdépartementale Gironde (CMAI33) apporte une réponse pragmatique aux artisans éloignés de la métropole bordelaise avec cet outil de promotion.

Visite virtuelle du bus de l’artisanat de la CMAI33, dévoilé hier soir au CFA de Bordeaux Lac : 

Ce bus écologique et technologique qui sillonne le département La CMAI33 opte pour un bus respectueux de l’environnement : moteur aux normes euro6, éclairages led, batterie pour la climatisation et le chauffage qui ne nécessitent pas de carburant…, à l’équipement ultra connecté incluant tablettes, écrans tactiles et wifi embarquée. Le véhicule est aménagé en 2 espaces distincts : un espace confidentiel destiné aux entretiens et un autre à l’accueil du public, et un conseiller sera disponible pour les formalités administratives et des conseils en gestion d’entreprise. La Chambre des métiers le conçoit finalement comme un gain de temps et d’argent pour les artisans qui n’auront plus à se déplacer dans le centre de Bordeaux, et se veut être une opération de séduction durable auprès des jeunes, pour un secteur d’activités qui possède un faible taux de chômage et des perspectives de carrières.

Le bus de l’artisanat se rendra dans 15 villes de la métropole bordelaise, avec 12 sorties en

Nathalie Laporte, présidente de la Chambre des métiers et de l'artisanat interdépartementale de Gironde (CMAI33) a donc levé le voile hier soir sur ce tout nouvel outil de promotion qui va sillonner la Gironde, en présence de Guillaume Moliérac, Conseiller régional de Nouvelle-Aquitaine délégué à l'apprentissage - Photo Stéphan Foltier pour ECOBUZZ
Nathalie Laporte, présidente de la Chambre des métiers et de l’artisanat interdépartementale de Gironde (CMAI33) a donc levé le voile hier soir sur ce tout nouvel outil de promotion qui va sillonner la Gironde, en présence de Guillaume Moliérac, Conseiller régional de Nouvelle-Aquitaine délégué à l’apprentissage – Photo Stéphan Foltier pour ECOBUZZ

demies-journée dédiées à l’accueil des artisans et 8 en après-midi dédiées à la promotion de l’apprentissage au sein des lycées et collèges, soit 20 sorties par mois. Les 15 communes sur la tournée du bus de l’Artisanat et ses métiers : Lesparre-Médoc (33340), Castelnau-de-Médoc (33480), Carcans (33121), Bourg-sur-Gironde (33710), Etauliers (33820), Salles (33770), Belin-Beliet (33770), Saint-Médard d’Eyrans (33650), La Brède (33650), Fargues Saint-Hilaire (33370),Podensac (33720), Bazas (33430), Guîtres (33230), Sauveterre-de-Guyenne (33540) et Sainte-Foy la Grande (33220).

Un pari sur 2 ans pour faire ses preuves (sans pour autant fixer d’objectif quantifié), en réflexion depuis 1 an et demi, co-financé par le Fond Social Européen (FSE) à 50 %, pour un coût global d’environ 400 000 € (dont 90 000 € pour le bus seul). La Gironde est le seul département de Nouvelle-Aquitaine à mettre en circulation ce bus pour le moment. A l’échelle nationale, des projets ont été menés de façon épisodique, sans avoir vocation à perdurer dans le temps et sur la seule promotion de l’apprentissage. 

*Source : CFA de l’Institut des Métiers de l’Artisanat Bordeaux Lac.

 

Suivez-nous, partagez et likez SVP !

Stéphan Foltier

Stéphan Foltier, fondateur et directeur de la publication du Web média ECOBUZZ - www.ecobuzz.fr

Laisser un commentaire